Le Printemps

Comme l'est la nature, l'homme au printemps s'éveille, sort de sa torpeur hivernale. L'énergie du printemps nourrit le foie et la vésicule biliaire.  Chacun doit se remettre en mouvement, faire de l’exercice, pour stimuler ses muscles et ses tendons et assurer une bonne circulation du QI du Foie. Cependant ? Si l’hiver a été trop épuisant, ou si le QI du foie est bloqué, nous ne trouvons pas l’élan nécessaire. Cela exprime la déprime de certaines personnes.
Le Foie (organe associé au printemps) stocke le sang et le distribue harmonieusement dans le corps (utérus, muscles, effort).  Il traite et élimine les toxines (zonas, urticaires). Un QI du foie équilibré, permet des mouvements harmonieux des muscles et les tendons (puisque le QI circule bien) et les tissus bien nourris et humidifiés.
Le foie assure la libre circulation du QI. Il permet donc le mouvement énergétique de tous les organes. La stagnation du Qi du Foie influe sur nombres d’organes.
La respiration aide la Qi à se mettre en mouvement. Marcher (ou courir sans excès) est très indiqué. L’expression des émotions refoulées permet la libération du QI
La vue, les yeux, les larmes sont liées au Foie. 
L’énergie Bois (élément printemps) nous aide à choisir, à décider, à planifier, à trouver un temps pour tout, une mobilité sereine et des directions de vie claires et aisées. L’incapacité à faire des choix, à diriger sa vie et non pas la subir, entraine frustration, stress, irritabilité, rancœur jusqu’à la colère, l’explosion ou la dépression. Une vie trépidante et déréglée affecte d’abord le foie puis épuise les Reins. 
Quand le QI du Foie est en excès, la prose de décision devient despotique, car si le « JE VEUX » n’aboutit pas, c’est la colère dévastatrice. Celle du Général qui n’accepte pas la défaite. Le foie est le Général qui obéit aux ordres de l’empereur : le Cœur. 
Le foie est l’éponge, le réceptacle des émotions perturbatrices. Les tensions internes, la lutte, le tiraillement des différentes émotions (jalousie, orgueil, désir de vengeance, rancœur…) se traduit par des tensions musculaires, « tendons, muscles ». 
Alimentation :  l'acide. Si la nourriture est trop grasse en hiver, il y a engorgement au printemps. Il faut épurer son alimentation et /ou augmenter son activité physique pour évacuer les toxines et stimuler les muscles et tendons qui vont activer le foie. 

Le shiatsu et le sport

Ses bienfaits avant et l'effort sportif

Le shiatsu a des effets bénéfiques sur la santé physique et psychologique du sportif, en tant que prévention ou traitement des blessures.
En préventif, il améliore la souplesse articulaire par le biais d'étirements. Il agit sur la circulation sanguine et l'énergie de chaque articulation permettant ainsi de prévenir les risques de blessures et d'augmenter la performance.
Eviter une séance quelques heures avant un effort sportif. L'idéal est de prévoir au moins une semaine avant l'échéance sportive, telle un marathon par exemple.
Le shiatsu étant une pratique holistique, le traitement d'une séance tient compte du corps et de l'esprit. Le shiatsu peut servir à gérer un stress. Il va permettre le relâchement, la détente psychologique, ce qui peut aider à l'approche d'une compétition.
En curatif, post-effort, il détend les tensions musculaires et évite les courbatures. Il permet ainsi, d'éliminer les toxines, la régénération musculaire et d'améliorer la souplesse articulaire. 
L'idéal est de le pratiquer le lendemain, permettant ainsi d'améliorer la récupération de l'effort sportif.